Equipe

Maïa Arnaud    Comédienne, metteure en scène

P1010821Après plusieurs années de pratique théâtrale amateure, Maïa suit la formation professionnelle du Théâtre du Hangar à Toulouse. Elle y est dirigée par Bernard Guittet, Laurence Riout et Didier Roux. C’est à cette période qu’elle découvre pour la première fois les liens étroits qui peuvent exister entre le théâtre et le travail du corps.

Elle part ensuite à Lyon où elle intègre l’école Arts en Scène. Elle y a travaillé avec différents metteurs en scène tels que Mohamed Brikat, Pierre Desmaret, Baptiste Guiton, Olivier Maurin.

Dès sa sortie d’école elle commence à travailler sur l’adaptation du roman « Jusqu’aux os » de Claudine Galea.

A la faveur d’un atelier qu’elle donne durant un an avec la Compagnie Paradis-Eprouvette, basée à Colomiers (Haute-Garonne), elle met en scène « Les silences ou la vie d’une femme » d’après le roman de Marie Chaix.

Suite à ses deux mises en scène, elle crée en août 2016  la Cie Ugoki.

Elle donne régulièrement des ateliers de théâtre pour enfants avec la Compagnie Paradis-Eprouvette et à Arts en Scène, ainsi que des ateliers pour adultes en situation de handicap dans des structures spécialisées.

Après avoir rencontré Clémentine Jolivet lors d’un stage, elle travaille depuis octobre 2016 avec la Cie Sisma, notamment en jouant dans le spectacle Les Assoiffés.
Egalement masseur-kinésithérapeute, elle se forme à la kinésithérapie du sport et à la méthode de chaînes musculaires et articulaires G.D.S.

Aurore Ledoux-Duflot      Comédienne

photo auroreSi elle a toujours eu un rapport étroit avec la scène et le théâtre, c’est son expérience d’atelier, durant quatre ans, au Théâtre du Pont Neuf à Toulouse et sa rencontre avec le comédien et metteur en scène Georges Gaillard qui donnent à Aurore un accès à un travail plus approfondi. C’est par ailleurs lors de ces ateliers qu’elle et Maïa se rencontrent.
Elle a aussi pris des cours d’improvisation avec Sylvie Enaud (Zanni Compagnie).

Elle a intégré la Cie Comme Si… en 2016, où elle prend des cours avec Marlène Miès-Boulet.

En parallèle à son parcours de comédienne, Aurore travaille dans une crèche où elle exerce le métier d’auxiliaire de puériculture. Elle va prochainement se former à l’haptonomie (science de l’affectivité et du contact) afin d’affiner son regard sur la notion du corps et de l’espace.

Aurélien Métral           Comédien

METRAL_portrait

Aurélien est comédien et acteur de théâtre corporel.

Après des études de gestion de projets culturels, il se lance sur les planches et poursuit sa recherche d’interprète à travers de nombreuses formes d’expression artistique. Aurélien a d’abord suivi la formation théâtrale du conservatoire de Villeurbanne – ENM – Théâtre de l’Iris. Puis il continue son exploration au contact de différents artistes mêlant théâtre et théâtre physique (mime, arts gestuels, clown, voix…) : Jean-Louis Hourdin, Jean-Luc Bosc, Carla Frison, Luis Torreão, Gaël Aubrit, Guillaume Pigé, Richard Cayre…

Il joue dans des spectacles de diverses formes : spectacle jeune public « Chut! Le roi pourrait t’entendre! », comédie musicale jeune public « Il était une fois… Charlie », cabaret « Cabaret de la pensée joyeuse ou comment on achève bien les hommes », théâtre corporel « Focus », classique « Sganarelle ou le cocu imaginaire de Molière », conte « Révo-loups-tion », théâtre de témoignage « Parle-moi d’amour »…

Il a travaillé avec les compagnies Anda Jaleo, À Corps Portés, C.I.D. Collectif InterDisciplinaire, Mademoiselle Paillette, Les Lutins Réfractaires, Cie Jean-Louis Hourdin, Vratia, Cie Michel Béatrix…

Il est impliqué à Lyon dans plusieurs projets pédagogiques et socio-éducatifs et enseigne le théâtre en MJC et à Arts-en-scène.

 

Olga Paris-Romaskevich       Artiste associée        http://olga.pa-ro.net/

photo_olgaJe suis mathématicienne de formation. J’ai fait mes études en mathématiques d’abord en Russie (à l’Université d’État de Moscou), puis j’ai écrit une thèse en systèmes dynamiques en co-tutelle entre la Russie et la France. Actuellement, je poursuis mes recherches en post-doctorat à l’Université de Rennes 1.

Mon intérêt pour les systèmes dynamiques (mon domaine de spécialisation) nourrit (et est nourri par) mon intérêt envers le mouvement. Cet intérêt est aussi à la base de mes autres passions : cinéma et pratiques corporelles.

J’ai notamment quelques années de pratique du tango, du yoga, et d’escalade. J’ai aussi suivi des formations théâtrales, avec deux ans d’improvisation au sein de Et Compagnie, et de nombreux stages de théâtre et de clown. J’ai aussi réalisé quelques court-métrages.

J’aime beaucoup connecter les arts et les sciences ; pour moi, tous les deux voyagent entre l’observation et l’expression, en racontant des histoires. Ce sont deux activités que je trouve extrêmement riches et nourrissantes.

Mes centres d’intérêts me servent d’outils dans l’exploration des modes d’expression. Comment nos êtres peuvent s’exprimer ? Je pense que les réponses sont nombreuses. Mon parcours m’a appris qu’il est bien plus enrichissant et efficace, pour moi, de laisser toutes mes facettes s’exprimer, plutôt que d’en choisir une qui ne pourra pas forcément les représenter toutes, et donc me correspondre entièrement.